Voir

Comment choisir les bons mots-clés pour son référencement ?

Comment choisir les bons mots-clés pour son référencement ?

Le lancement d’une stratégie digitale efficace pour votre site internet ou e-commerce requiert un élément incontournable : le référencement naturel, plus communément connu dans le milieu sous ses trois lettres : SEO (Search Engine Optimization).

En effet, le SEO est un levier crucial en webmarketing consistant à optimiser l’organisation et le contenu d’un site internet pour faire remonter sa visibilité dans les moteurs de recherche et décrocher ce que tout bon référenceur souhaite : la première page. Cette page est désormais essentielle quand on sait qu’elle capitalise plus de 90 % des clics effectués par les internautes !

Le choix des mots-clés devient alors une étape cruciale afin de vous permettre de remonter avec facilité dans les résultats des moteurs de recherches, générer un CTR (taux de clic) élevé, pour ainsi augmenter votre taux de conversion.

Alors comment choisir les mots-clés qui vous permettront d’obtenir le meilleur positionnement pour votre site web ? Astraga vous présente en quelques lignes les étapes importantes vous permettant d’identifier et de bien choisir des mots-clés.

Détecter les bons mots-clés

Afin de trouver les bons mots, voici quelques conseils qui vous aideront à réaliser un tri dans vos premiers choix :

Retenir la concurrence autour du mot-clé : se placer sur un mot qui n’a pas beaucoup de concurrence permettra d’attirer davantage de monde par rapport à un mot-clé hautement concurrentiel.

Évitez les mots techniques : mettez vous à la place de l’utilisateur qui pourrait atterrir sur votre site web. Il aura davantage tendance à utiliser des mots simples et compréhensibles dans ses requêtes de recherche plutôt que des termes complexes.

Penser aux synonymes : si jamais le volume de recherches et la concurrence sur un mot sont trop forts, son synonyme peut être une bonne alternative. Il peut en effet présenter une concurrence moins forte, tout en restant fixé sur la même thématique de recherche.

Jouer sur la cohérence sémantique : sachez qu’un mot doit avant tout servir à présenter une offre, un service, une idée… Il doit par-dessus tout être utile et pertinent.

Retenez qu’une requête avec un ou deux mots générera un coût et une concurrence élevés ainsi qu’un faible taux de conversion. Une requête plus précise, qu’on appelle longue traîne, aura quant à elle un volume de recherche moins élevé, mais aussi une concurrence plus faible. Combinés, ces mots clés peuvent se révéler plus efficaces qu’un seul mot-clé populaire.

Hiérarchiser ses mots clés

Définir ses mot-clés principaux

Une fois votre sélection effectuée, il faut penser à hiérarchiser vos mots-clés. C’est-à-dire déterminer les mots-clés qui seront votre priorité, des autres qui seront secondaires. 

Les mots-clés principaux doivent correspondre à l’offre de produits ou de services que vous proposez sur votre site internet. Imaginons que vous ayez une entreprise proposant de la location de véhicules. Les différentes activités que vous proposez formeront vos mots-clés principaux. Par exemple, location voiture pour votre page d’accueil, location voiture sportive pour votre page dédiée à ce type de véhicule et ainsi de suite.

Ces différents mots représentent les catégories de service que vous proposez. Il faut retenir qu’un mot-clé principal est égal à une page spécifique sur votre site web. Afin de pouvoir exploiter un champ lexical plus large dans la rédaction de votre contenu, il est alors exemple indispensable de rédiger une page dédiée aux voitures sportives, et une autre dédiée aux SUV etc.

Définir ses
mots-clés secondaires

Vous y êtes, chacune de vos pages est fraîchement complétée par un mot-clé principal.

Il vous reste désormais à définir vos mots-clés secondaires. Les mots-clés secondaires sont en quelque sorte des combinaisons de mots-clés qui peuvent être rattachées à votre mot-clé principal.

Ils permettent ainsi à aux SERP de Google de rattacher vos pages à un ensemble d’autres pages qui traitent du même sujet.

Par exemple pour votre page relative au mot-clé principal location voiture sportive devrait contenir plusieurs mots-clés secondaires en lien tels que location audi rs3, louer voiture de sport ou encore location voiture sportive nantes.



Les outils pour trouver ses mots-clés

Chercher et trouver un mot-clé peut être parfois exaspérant, surtout quand on n’a pas l’habitude. Voici donc quelques outils SEO qui vous permettront de vous faciliter la tâche :

Ubersuggest

Spécialiste en marketing de contenu, Neil Patel propose sur son site cet outil de recherche de mot-clé qui vous renseignera gratuitement sur le coût, la tendance et la concurrence sur un mot-clé recherché. L’outil organise son offre sur le modèle Freemium avec plusieurs tarifs allant de 29 euros par mois pour un compte personnel jusqu’à 990 euros pour un abonnement à vie pour un compte d’entreprise. 

Google Trends

Outil assez méconnu proposé par le géant américain du web, Google Trend vous renseigne sur la tendance de recherche d’un mot-clé dans les résultats de recherche. Il peut par exemple vous apprendre que le mot clé-web marketing est bien plus recherché que son synonyme marketing web.

Le principal avantage de cet outil est son prix qui est tout simplement de 0 euros. Un outil qui est donc gratuit et qui renseigne des données sur le moteur de recherche qui occupe plus de 92 % de part de marché en France.

Google Keyword Planner

Désormais intégré directement à Google AdWords, ce deuxième outil de Google permet de prolonger l’analyse de mots-clés en vous proposant une sélection de mots associés à des sujets de recherche en particulier. Google Keyword Planner affiche le nombre de recherches mensuelles effectuées pour une requête en particulier. Cela vous permet d’enrichir votre sélection en trouvant des mots auxquels vous n’auriez pas forcément pensé. Cela vous permet également d’avoir une idée du niveau de concurrence affiché sur un mot. 

Answer The Public

Answer The Public est un outil qui génère une liste de questions reprenant les requêtes auto suggérées sur Google et Bing. Il permet de déterminer les recherches effectuées par un internaute autour d’un mot-clé ou d’une requête précise. L’outil propose une interface ergonomique, qui affiche les résultats sous forme de carte heuristique, facile à comprendre et à analyser. Fonctionnant via le fameux modèle aux prépositions traditionnelles (“Qui”, “Quoi”, “Pourquoi” etc.), il permet d’afficher les expressions-clés.



Aller plus loin

Une fois vos mots-clés présents sur les pages de votre site web, vous pourrez mesurer leur performance via les outils d’analyse tels que Google Analytics ou Google Search Console.

Cela vous permettra de déterminer si des optimisations sont possibles, et de les mettre en place s’il y en a. Les sites qui sont plutôt bien référencés dans les SERP sont ceux qui parviennent à créer du contenu régulièrement, en utilisant les bons termes avec des mots-clés pertinents.

Le SEO est souvent qualifié à tort de référencement gratuit. Si ce dernier ne demande pas d’investissement particulier en termes d’achat d’espace publicitaire, contrairement au SEA, il n’est pas totalement gratuit.

Les différents outils gratuits permettent de bien démarrer, mais ils restent cependant assez limités. Si vous souhaitez faire du SEO un de vos principaux piliers d’acquisition web, il sera plus que judicieux de vous tourner vers des outils payants tels que Ubbersuggest, Semrush ou encore Ahrefs deviennent indispensables.

Besoin de conseils ou d’accompagnement sur la définition de vos mots-clés ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous.